Cet accès est destiné à informer sur les effets de l’usage de chanvre, sur la santé aussi bien sur plan de l’addictologie que celui de la phytothérapie.

Il n’existe qu’une seule espèce de chanvre (cannabis en latin) qui contient de nombreux
principes actifs, comme les terpènes ou les phytocannabinoïdes.

Le cannabis est l’une des premières plantes à avoir été utilisée comme médicament, pour
des cérémonies religieuses et récréatives, les premiers récits de son utilisation à ces fins
s’étendant sur 5000 ans. Cependant, les conclusions que le cannabis est la source unique
d’un ensemble d’au moins 66 composés actuellement connus sous le nom de cannabinoïdes
et que les effets psychotropes de cannabis sont produites principalement par le
tétrahydrocannabinol plus souvent appelé THC est beaucoup plus récent.

 

La consommation de chanvre a considérablement augmenté en France, notamment ces dernières années.

Cette question sociétale pose des enjeux de santé publique
important d’une part par rapport à la jeunesse, qui est plus vulnérable à l’addiction, mais
également pour les usagers quotidiens, qui ne connaissent pas les bonnes pratiques
d’usage du chanvre et pour les usagers médicaux, qui doivent gérer seul leur souffrance ou
leur handicap.

En 1992, les équipes de Howlett et Mechoulam font la découverte du système
endocannabinoïde. Depuis, plus de 20 000 études scientifiques mettent en évidence le
potentiel thérapeutique des cannabinoïdes dans de nombreuses pathologies.